TCHENKO AMAZONE


Au Départ, il y a une quête noble et sincère, digne d’une héroïne cybergalactique, et un besoin de témoignage en hommage à la beauté universelle. Après, la volonté de proposer une vision artistique ayant ses partis pris et ses raisons.

TCHENKO, « la petite fille du chef », assume un parcours singulier fait de rencontre et de voyage. Aimée Djimi, créatrice de TCHENKO CASUAL CHIC signe une ligne de bijoux TCHENKO forte de sens. Evoluant dans un univers qui emprunte à la mémoire ancestrale, aux racines culturelles et à son quotidien d’artiste parisienne. Elle a fait de son patrimoine culturel et de son quotidien ultra citadin un point de départ pour sa collection de bijoux. Autoditacte, Aimée s’est inventée très tôt, un univers original et authentique fait d’accumulation d’influence de partout, des légendes du monde et de la musique. Sa formation cinématographique lui permet de scénariser ses collections grâce au concours d’artistes du monde de la musique. C’est au CFA de la bijouterie BJOP qu’elle se formera à l’art du bijou. Son objectif, toucher l’autre à travers la réalisation d’un bijou d’ « une perfection brute ». Née à Paris de parents camerounais, avocat et puéricultrice, Aimée DJIMI a grandi dans un environnement urbain qui n’a jamais submergé sa part d’Afrique. Baignée par une fratrie nombreuse et une éducation faite d’humilité et de respect de l’autre, elle a nourri par la création de ses premières pièces, des racines imprégnées de mémoire ancestrale qu’elle devine chargées d’histoires et de mysticisme. Pourtant, Aimée DJIMI développera son goût pour l’image, son mémoire de fin d’études l’emmènera sur l’histoire de « la représentation de l’homme noir dans le cinéma américain depuis 1895 ». Une recherche qui lui permet de tisser encore la trame de son histoire artistique entre racines négropolitaines, art urbain et mouvement civique. En 2008, Aimée, créé sa marque TCHENKO CASUAL CHIC pour se donner les moyens de réaliser son rêve. C’est avec une vision très moderne de ce savoir faire ancestral que Tchenko aborde le bijou, d’ailleurs, ses collections résonnent d’influences qui donnent l’âme et le sens à ses bijoux. Toutes les pièces sont réalisées à la main à partir de matériaux chinés sur la planète entière, pour créer des pièces inédites. Une matière riche et noble qui prolonge la légende de la princesse Tchenko. Réalisées dans la tradition de la broderie et du jeu de l’aiguille, les parures sont des légendes à part entière. Le cristal Swarowski, les perles anciennes soufflées, torsadées, étirées, les perles de troc africaines, les petites pièces en or baoulé, en bronze, en argent, cuir, plumes, les pierres naturelles précieuse et semi-précieuse, le corail, les cauris, l’os et la pierre sont ses matériaux de prédilections et sont assemblées pour fabriquer des collections souvent inspirées par des chanteuses.